L’inventeur du baume du tigre et ses fils

L’inventeur du baume du tigre était un herboriste du nom de AW CHU KIN qui était employé au service de sa majesté l’empereur de Chine au 19 siècle. Après avoir découvert la formule qui permettait de soulager les douleurs, Il s’est lancé dans la commercialisation de ce produit dérivant de la médecine traditionnelle chinoise. Après avoir quitté la Chine en 1870 pour rejoindre Ragoon, où il espérait réaliser une véritable affaire avec sa découverte. Il ouvrit une officine qu’il implanta au centre de Ragoon, avec pour nom : ENG AUN TONG. il en profita pour proposer sa crème spécial qui s’avéra rapidement très efficace dans le traitement de certains maux et certaines douleurs. Après son décès en 1980, ses deux fils AW BOON HAW et AW BOON PAR se chargèrent de faire perdurer l’oeuvre paternelle, qui constituait désormais une entreprise familiale. ils continuèrent ainsi à maintenir en activité, la boutique de leur défunt père. c’est en continuant de travailler dans cette entreprise, qu’ils parvinrent à mettre au point plusieurs variantes du baume du tigre sous ses formes actuellement les plus commercialisées. Ils s’installèrent à Singapour vers les années 1926, avec pour intention de proposer leurs produits à une plus grande clientèle. Et tel qu’ils l’avaient prévu, leur business devinrent très prospère.

Inventeur du baume du tigre : AW CHU KIN

Inventeur du baume du tigreAw Chu Kin vit le jour à Yonding. Il était le membre d’une famille d’herboristes de père en fils en chine. Il a passé un certains nombre d’années à Singapour et s’est rendu plus tard à Penang où il a exercé sa profession d’herboriste. Ce lieu ne lui a pas vraiment sourit et il s’expatria à Ragoon en 1868. Grace à un membre de la famille, en occurrence son oncle, il battit une officine qu’il légua plus tard à ses deux fils en 1870.

Le fils AW BOON HAW

les deux filsCe fils est né en 1882, cet enfant fut envoyé en Chine, par son père, pour y recevoir une éducation suivant la culture de son pays d’origine. Il revint à Rangoon après le décès de son père (Inventeur du baume du tigre) et pour aider son frère a gérer l’entreprise familiale. De ce fait, il épaula son frère Aw Boon Par à maintenir les ventes et les services que leur père offrait dans sa boutique à ses clients. Ils décidèrent de quitter Ragoon en 1962 pour s’installer à Singapour, où ils allaient continuer à commercialiser les produits de cette médecine traditionnelle chinoise dont ils détenaient le secret de leur défunt père. Et c’est de là qu’ils développèrent la gamme du baume le tigre connu sous sa forme actuelle.

Le fils AW BOON PAR

il a vu le jour en 1885 à Rangoon. Il a grandi à Rangoon et a assisté AW CHU KIN l’inventeur du baume du tigre dans les différents travaux journaliers de la maison et dans son métier d’herboriste. C’est le principal héritier (celui qui connaisait mieux l’activité) de la boutique de son père après sa mort. Ainsi après le décès de Aw Chun Kiin, Aw Boon Par décida de s’unir à son frère Aw Boon Haw pour élargir les activités de leur père au-delà de Ragoon.

Petit historique du baume du tigre

L’histoire du baume du tigre est une histoire ancienne qui remonte au 19 siècle, comme nous l’avons déjà évoqué. Le baume du tigre est un baume chinois qui a vu le jour vers la fin du 19 siècle. C’est l’œuvres d’un herboriste (personne qui vend des herbes et plantes médicinales) qui grace à certaines herbes, mis sur pied un onguent pour soulager les divers maux de son empereur, dont il était au service. Au départ, il était juste question de mettre à la disposition des personnes, une substance désinfectante pouvant réduire les douleurs et la fièvre en combinant des extraits d’herbes et de plantes naturelles. C’est donc cet herboriste qui en faisant des mélanges de produits naturels, est devenu l’inventeur du baume du tigre qui permettait d’apporter un soulagement rapide à plusieurs douleurs. Pour se faire, le célèbre herboriste étudia plusieurs qualités d’onguents, et se rendit compte que le mélange de certains d’entre eux produisait un effet rapide lorsqu’il était appliqué sur une partie douloureuse du corps.

One Reply to “L’inventeur du baume du tigre et ses fils”

  1. Rétroliens : Baume du tigre, son histoire et ses origines